Décrochage scolaire et main-d’œuvre Comme nous le savons tous, les employés étudiants travaillent généralement dans les services essentiels. En ces temps plus difficiles, les besoins…

APPUYER NOS JEUNES DANS L’ÉQUILIBRE ÉTUDE-TRAVAIL.


Décrochage scolaire et main-d’œuvre

Comme nous le savons tous, les employés étudiants travaillent généralement dans les services essentiels. En ces temps plus difficiles, les besoins en main-d’œuvre sont réels et en tant qu’employeurs vous pouvez être tentés d’augmenter le nombre d’heures de travail de vos employés étudiants étant donné la fermeture des écoles.

Les adolescents sont sollicités de toutes parts et peuvent être tentés d’élargir leurs créneaux de disponibilité au travail afin d’augmenter leurs revenus. Il ne faut cependant pas oublier que cet enjeu peut nuire considérablement aux apprentissages à distance des étudiants, allant même jusqu’à compromettre leur retour à l’école l’automne prochain.

Adaptation 

Bien que nous soyons en période de déconfinement progressif, les écoles secondaires demeureront fermées jusqu’à la rentrée scolaire. Cela dit, les étudiants ne sont pas en vacances; ils poursuivent leur scolarité à la maison et doivent rapidement s’adapter à de nouvelles méthodes d’apprentissage.

Qu’en est-il alors des employeurs?

Vous subissez les répercussions des fermetures de commerces et d’entreprises depuis plusieurs semaines déjà, et nous sommes conscients des défis auxquels vous devez faire face.

Nous souhaitons rappeler aux jeunes, ainsi qu’à vous tous, l’importance de prioriser les études, même en temps de pandémie. Une main-d’œuvre qualifiée est bénéfique non seulement aux employeurs, mais également à toute la région. Il faut donc nous serrer les coudes en tant qu’acteurs jouant un rôle clé dans la persévérance scolaire.

Il importe qu’ensemble, nous trouvions un moyen d’appuyer les jeunes à la recherche d’un équilibre entre la vie scolaire et le travail. Le maintien des pratiques de conciliation études-travail est plus important que jamais.

Quelques astuces simples et efficaces peuvent réellement faire une différence! 

Conciliation

. Offrir aux employés étudiants un horaire comportant un maximum de 20 heures par semaine.

. Mettre en place un système de validation des horaires. Veuillez consulter notre boîte à outils pour faciliter la gestion de vos ressources humaines étudiantes.

. Faire preuve de flexibilité en ce qui a trait aux demandes de congés et aux modifications d’horaire en raison des périodes d’examens et de travaux scolaires.

À l’écoute

. S’adapter aux méthodes de communication des étudiants (Messenger, Zoom, groupes Facebook).

. S’informer des aspirations personnelles et professionnelles des employés étudiants, ainsi que de leurs inquiétudes face à la situation actuelle.

. Souligner les bons coups scolaires et les reconnaissances au travail.

. Être attentif aux signes d’épuisement et de fatigue.

Le besoin en main-d’œuvre, déjà important avec la pandémie, sera d’autant plus marqué après. Nous devons pouvoir compter sur des gens formés et investis pour contribuer au développement de notre région. Comme les adolescents d’aujourd’hui sont l’avenir de demain, permettons-leur de se qualifier et de se réaliser dans toutes les sphères de leur vie!


*Texte du CREVALE / OSER-Jeunes

Danaé Bibeau
Chargée de projet, milieu des affaires / OSER-JEUNES
Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE)
Bureau : 450-758-3585, poste 3
crevale.org | oser-jeunes.org