Une soixantaine de personnes, dont une trentaine d’entreprises de la MRC de Joliette, intéressées par les opportunités d’affaires aux États-Unis, ont répondu à l’invitation de…

Une première: la MRC de Joliette accueille la Chambre de commerce américaine au Canada


Une soixantaine de personnes, dont une trentaine d’entreprises de la MRC de Joliette, intéressées par les opportunités d’affaires aux États-Unis, ont répondu à l’invitation de la CDÉJ pour une rencontre-réseautage au Musée d’art de Joliette avec des représentants de la Chambre de commerce américaine au Canada – l’AMCHAM Chapitre Québec, le 26 avril dernier. C’était la première fois que l’AMCHAM organisait une telle rencontre dans une région du Québec, ailleurs que dans un grand centre comme Montréal ou Québec. Soulignons que la Ville de Joliette et la Société de développement international de Lanaudière étaient partenaires de cet événement.

TRAVAILLER DE FAÇON TOUJOURS PLUS EFFICACE
Pour l’occasion, le consul général des États-Unis au Canada, M. Robert W. Thomas s’était déplacé pour venir à la rencontre des entrepreneurs afin de les informer de la position des États-Unis sur différents aspects commerciaux et légaux. « Nos deux pays travaillent constamment ensemble pour s’assurer que les personnes et les biens traversent la frontière de façon toujours plus efficace. Pour maximiser le potentiel commercial de vos entreprises, notre Consulat possède l’expertise pour vous aider à développer et établir une présence aux États-Unis », a-t-il déclaré.

M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette et maire de Saint-Paul, s’est dit, « très honoré de cette visite qui reflète bien le dynamisme de notre région! » Il a ajouté : « je tiens à remercier toute l’équipe de la CDÉJ pour tout le travail accompli au niveau du développement économique du territoire et qui a rendu possible cette matinée. »

PROMOUVOIR LES ÉCHANGES AVEC LES RÉGIONS DU QUÉBEC
À son tour, M. Antoine Tayyar, président de la Chambre de commerce américaine au Canada-Chapitre Québec, a exposé les motivations très claires de son organisme à vouloir se rapprocher des régions du Québec afin de favoriser un climat positif à l’égard des échanges commerciaux et des investissements entre nos deux pays. « Nous croyons fermement au rôle des régions dans le développement des relations commerciales avec les états voisins et nous sommes ravis de lancer une série de rencontres que nous planifions avec le Consulat des États-Unis pour promouvoir davantage les échanges entre le Québec et les EU, et plus particulièrement avec les régions du Québec qui offrent un grand potentiel et d’excellentes opportunités. Nous sommes enchantés de lancer cette initiative ici, dans la ville de Joliette, qui a jadis été connue sous le nom de « Le village de l’Industrie », et plus particulièrement en cet endroit magnifique qu’est le Musée d’art Joliette ».
Les entrepreneurs présents ont eu droit à une présentation par l’équipe du consulat général des États-Unis à Montréal, sur les procédures consulaires et douanières présentement en vigueur entre le Canada et les États-Unis.

M. Alain Beaudry, maire de Joliette a mentionné que : « La réussite d’une communauté et d’un milieu des affaires passe sans doute par cette capacité à créer des rencontres comme celle-ci. » Après quoi il a tenu à remercier « la CDÉJ de croire à toutes ces opportunités et aussi M. Patrick Lasalle, conseiller municipal, qui est à l’origine de cette initiative aux retombées prometteuses.
30 ANS AU SERVICE DES ENTREPRISES DE LA MRC DE JOLIETTE
Soulignons que la Société de développement international de Lanaudière (SODIL) accompagne, forme et sensibilise les entreprises de la région à l’importance du commerce international depuis 30 ans. La SODIL travaille étroitement avec des organismes régionaux comme la CDÉJ.
Des six MRC qui composent la région de Lanaudière, la MRC de Joliette représente aujourd’hui le plus important portefeuille d’entrepreneurs actifs à l’exportation à la SODIL. Près de 30% des dossiers d’accompagnement se font dans la MRC de Joliette.

LA CDÉJ, TOUJOURS LÀ POUR SIMPLIFIER LES AFFAIRES DES ENTREPRISES
Pour reprendre une donnée énoncée par Ginette Mailhot, présidente de la CDÉJ, « 70 % des exportations de la région de Lanaudière, se font vers les États-Unis ». Ce qui a fait dir à Mme Mailhot : « Nos entreprises bénéficient d’atouts importants pour réussir sur les marchés extérieurs et pour nous, à la CDÉJ, il est important de continuer à soutenir vos ambitions et encourager vos efforts en recherche et en innovation ».