Le gouvernement du Québec a confirmé la mise en place du nouveau Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises visant à consolider ou à relancer les…

Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises.


Le gouvernement du Québec a confirmé la mise en place du nouveau Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises visant à consolider ou à relancer les activités des entreprises affectées par la pandémie de la COVID-19. Une enveloppe provinciale de 150 M$ sera allouée aux différentes MRC québécoises, qui auront le mandat d’analyser les demandes. Le programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises vise à soutenir, pour une période limitée, les entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $.

Clientèle admissible

Les entreprises de tous les secteurs d’activité sont admissibles, incluant les coopératives, les travailleurs autonomes, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales, dans la mesure où elles remplissent les conditions d’admissibilité ci-dessous.


Pour être admissible, l’entreprise doit :

. Être en activité au Québec depuis au moins un an;
. Être fermée temporairement, susceptible de fermer ou montrer des signes avant-coureurs de fermeture;
. Être dans un contexte de maintien, de consolidation ou de relance de ses activités;
. Avoir démontré un lien de cause à effet entre ses problèmes financiers ou opérationnels et la pandémie de la COVID-19.


De plus, pour être admissible, l’entreprise devait être en bonne santé financière avant la crise. Elle doit aussi démontrer qu’elle aura la capacité de rembourser le nouvel emprunt à la reprise de ses opérations.


Sont exclus les demandeurs qui sont sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LRC, 1985, chapitre 36) ou de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (LRC, 1985, chapitre B-3).

Financement admissible

Le financement porte sur le besoin de liquidités de l’entreprise et est déterminé sur la base de dépenses justifiées et raisonnables.


Il devra permettre de pallier le manque de liquidités causé par :

. Une impossibilité ou une réduction substantielle de la capacité de livrer des produits (biens ou services) ou des marchandises;
. Un problème d’approvisionnement en matières premières ou en produits (biens ou services).


L’entreprise devra démontrer de bonnes perspectives de rentabilité à moyen terme.


Formuler une demande

ÉTAPE #1
Afin de formuler une demande officielle pour le programme d’aide d’urgence aux PME, veuillez d’abord répondre aux quelques questions suivantes : CLIQUEZ ICI.

ÉTAPE #2
Pour la suite de votre démarche, vous aurez à compléter et signer le formulaire de demande et la déclaration de consentement ci-dessous et à préparer les documents suivant :

. Derniers états financiers comptables
. États financiers intérimaires « maison »
. Liste des comptes payables à jour
. Liste des comptes recevables à jour.

ÉTAPE #3
Nous faire parvenir l’ensemble de ces documents en un seul courriel, à l’adresse suivante : soutien-pme@cdej.ca 


* Nous recevons présentement un volume important de demandes pour le programme d’aide d’urgence aux PME. Soyez assurés qu’un conseiller de la CDÉJ prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.

Sachez également que nous attendons toujours certaines précisions de la part du Ministère de l’Économie et de l’Innovation, en lien avec l’administration de ce nouveau programme.